Ma région, mon cocon.

Le cocon familial, pour moi, c’est bien plus que la famille, que les amis. C’est ma région. Je n’ai pas beaucoup de difficulté à me rendre compte que j’aurai beaucoup de mal à quitter ma région. J’espère ne jamais avoir à le faire. Ne plus voir les maisons de pierre, les dolmens, les menhirs… Le plus dure serait sans aucun doute ne plus voir la mer. Ne plus pouvoir marcher 10 min pour tremper les pieds dans l’eau, ne plus voir l’Atlantique, ne plus se baigner, ne plus surfer, ne plus faire de bateau, ne plus pêcher.DSC00584

Pour beaucoup, la mer est synonyme de vacance, chez moi elle est synonyme de quotidien…

À Lorient, on a tous une tante qui a travaillé au port de pêche, un grand-père qui a un bateau, un ami qui surf ou un parent qui a été pêcheur. J’ai conscience que vivre en bord de mer est un privilège, mais être breton, c’est aussi devoir arracher son t-shirt un été pour courir à l’eau aider une amie en difficulté face aux vagues qui ne cessent et l’empêche de regagner la plage. C’est aussi connaitre dès hiver affolant, les volets fermés, face à la tempête. Mais au-delà de ça, la mer, c’est surtout de bons souvenirs, de bons étés et de bonnes balades dominicales. Si je vous demande à tous où vous avez appris à nager, nous me répondrons en grande majorité à la piscine. Moi ça a été avec mon papa dans la petite mer de Gâvre, au pied de l’île à Tata. On a tous un souvenir en bord de mer, le mien, c’est le souvenir d’une vie dont je ne me lasse pas. Une vie à l’odeur iodée sous fond sonore d’écume.lines lines2

Publicités

12 réflexions sur “Ma région, mon cocon.

  1. belles photos! tu sais finalement, je pensais comme toi et je suis partie qd meme, car j’ai choisi un secteur pas présent en Bretagne, et ce n’est pas si dur que ca qd on peut revenir de tps en tps, c’est tjrs une source de plaisir

  2. J’adore ton article !! Une vraie bouffée d’air frais, direction la Vendée pour les vacances de printemps avec les filles, elles vont adorer et cet été cap sur St Malo !!! bises xx Caroline

  3. Je te comprends tellement. Je suis du sud et c’est pareil pour moi, j’ai besoin de me sentir proche de la mer, de sentir l’odeur du marin, de voir les bateaux de pêche rentrer de leur journée (je suis issue d’une famille de pêcheur).

    Très bel article

  4. J’adore tes photos !
    Les parents de mon copain ont une maison a côté de Pornic, on y va tous les ans, plusieurs fois si on peut, parce qu’on s’y ressource en famille ou entre amis, alors je comprends très bien ce que tu dis 🙂

  5. Je te comprends totalement, je déprime depuis quelques mois car je ne vois plus la Méditerranée & le Soleil du Sud. Mais bon, j’ai des grands champs d’herbes autour de moi, je vais me plaindre non plus 🙂

  6. ^^ Je comprends tt à fait ce que tu veux dire… Moi non plus je ne peux pas quitter ma région : les cigales, les champs d’oliviers, de lavandes, les fêtes votives, les traditions taurines…. N’empêche que j’aimerai bien visiter la tienne : les menhirs, les dolmens et toute l’histoire qu’on peut y retrouver me tente énormément !

    • C’est sure que si il y a bien une chose pour laquelle je suis fière en Bretagne, se sont ses légendes bretonnes =D
      Genièvre, Merlin, Arthur … c’est fascinant

Ecrire un petit message

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s